Balade bolivienne

Le 26/07/19

La Bolivie se fut plus 1 000 km dans la partie Artiplano. Nous y avons affronté l’altitude, de belles montées, un froid mordant et traversé de longues distances sans voir âmes qui vivent. Malgré cela, notre passage en Bolivie fut une aventure pleine de découverte et de générosité. Partout, nous avons reçu un accueil chaleureux et de nombreux curieux nous ont crié des mots d’encouragement ou nous ont partagé un sourire. Les paysages étaient rythmés par de longues routes simultueuses à la végétation rase et sèche. Lorsque soudain, après une énième courbe, se dévoile devant nous une montagne d’une autre couleur ou un canyon d’une profondeur infinie. Nous aimons alors nous poser dans ces endroits incroyables et casser la croute en admirant la magie de la nature. Nous retrouvons comme partout dans les Andes, la croyance en la Pacha Mama, la mère terre et nous nous faisons la réflexion, devant ces couleurs improbables, qu’ils ont de belles croyances.

En passant dans un village, nous avons été invité dans une fête locale à partager leurs danses et leurs rituales. Entourées de personnes en costumes traditionnels nos vêtements de sports paraissaient bien ternes ! Mais les habitants très heureux de nous faire découvrir leurs traditions, nous ont réservé une place privilégiée au coeur de la fête. Un beau moment complètement inattendu qui nous a permis de redécouvrir l’importance de la culture locale.

Nous avons traversé également beaucoup de provinces où la mine était l’économie locale. Notre passage par Potosi et nos échanges avec l’association Voix Libres nous laissent un goût amer chaque fois que nous croisons ces mines, conscientes de ce que cela implique. (Pour en savoir plus sur Voix Libres, c’est par ici : https://cordilleresansfrontiere.com/2019/07/25/une-emouvante-rencontre-avec-voix-libres/).

Bien sûr nous sommes passées par quelques villes et lieux plus « tourisques » telle que La Paz, la capitale bolivienne où l’on se déplace en téléphérique dans la ville (toutes deux amatrices de ski cela nous a donné des envies de glisse !). Cette ville immense se transforme deux fois par semaine en un véritable souk géant où l’immense marché de La Paz envahie la ville et l’on y trouve de tout !

Puis nous sommes passées par Uyuni et son célébre Salar. La plus vaste étendue saline du monde surnommée la mer de sel. Ce fut également l’occasion de rencontrer de nombreux voyageurs à vélo. Nos soirées étaient rythmées aux crépitements du feu, la guitare à la main, les conversations s’animaient de nos différentes galères en route et de nos plus belles émotions. Un repos bien mérité après nos deux nuits campées dans le Salar à -6 degrés.

Puis se fut pour nous l’heure de reprendre la route vers la frontière Argentine accompagnées d’un nouvel acolyte, notre super guide culinaire Lukacha !

On vous dit à bientôt !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s